Suite Creative Adobe CC (2 de 6)

Le coeur de la couleur de Photoshop bat en CIE XYZ et CIE Lab. On ne pourra jamais voir la personalité XYZ de Photoshop parce qu'elle n'est pas sélectionnable dans la palette Info. (Les ingénieurs d'Adobe sont très sensibles à ne pas confondre davantage l'utilisateur avec toutes sortes de complexités techniques dont XYZ)

CIE Lab est défini comme une transformation non-linéaire de CIE XYZ qui fait intervenir un blanc de référence externe, du type D50.

Les équations de la CIE pour dériver Lab depuis XYZ
Les équations de la CIE pour dériver Lab depuis XYZ

C'est plus facile que ça en a l'air! Je ne vais pas expliquer ces équations, faciles à mettre en oeuvre avec Microsoft Excel. D'ailleurs, Excel est sans doute à ce jour le plus grand utilitaire de gestion de couleur dans le monde. C'est fou combien de gens travaillent avec Excel chaque jour pour analyser des situations de colorimétrie! C'est qu'Excel s'y prête merveilleusement bien. (Je vous montrerai un jour...)

Dites-vous bien qu'à chaque instant, à chaque déplacement du curseur de la souris, Photoshop connait exactement la colorimétrie des pixels survolés, qu'il affiche avec diligence dans la palette Info, en RVB, en CMJN et en Lab, selon le cas.

Le Sélecteur de couleur de Photoshop
Le Sélecteur de couleur de Photoshop

Étudiez-bien cette boîte de dialogue. Comment ça fonctionne? Un bijou d'interface. À gauche, le Sélecteur. À droite, quatre valeurs colorimétriques simultanément calculées : HSB, RVB, Lab et CMJN (hexa en bas). HSB est dérivé de RVB. Par contre, RVB, CMJN et Lab sont au coeur des manipulations de Photoshop.

Tout passe par CIE Lab dans Photoshop, et pas n'importe quelle saveur de CIE Lab. L'industrie des textiles, de la peinture automobile et du plastique ont, pour leur part, depuis longtemps standardisé sur une saveur «froide» de CIE Lab, avec un blanc de référence à D65 ou 6500K. Pour sa part, l'industrie des arts graphiques, à cause de sa très longue parenté avec le monde de la photographie, a pour sa part arrêté son choix sur une saveur plus «neutre» de CIE Lab, avec un blanc de référence à D50 ou 5000K. Pas étonnant, alors, que le blanc de référence dans Photoshop soit aussi D50, D'ailleurs quand on parle de CIE Lab dans Photoshop, on dit «Lab D50» et on ajoute la mention «2 degrés» qu'on exprime ainsi: Lab D50/2.

C'est très important de faire la distinction car rien dans la colorimétrie n'est absolue, il y a toujours un référent implicite quelque part.

Ce choix dans Photoshop n'est pas un hasard quand on se souvient que le blanc de référence du système ICC est exactement D50 et 2 degrés. Donc, la boucle est bouclée, si je puis dire. Au coeur de Photoshop, D50/2, exactement comme dans le système ICC. Cela signifie que TOUTES les transformations couleur dans Photoshop, affichage, conversions, impression, simulation, sont toujours en référence à D50/2 -- toujours!

Diverses lampes à décharge à haute intensité
Diverses lampes à décharge à haute intensité

La plupart des gens n'ont pas une idée précise de l'apparence colorée de 5000K ou D50? Voici donc quelques lampes dont les températures de couleur sont notées pour votre appréciation. 3000K, en haut, à gauche, parait résolument jaune. C'est ce qui s'apparente le plus à la couleur de la lumière d'une bougie. On retrouve ensuite 4300K. Encore rougeâtre. Puis, 5000K et 6000K. Sur la 2e rangée, de gauche à droite, 8000K, 10000K, 12000K et 15000K. La rangée du bas montre diverses couleurs de lampe, bleu, vert, pourpre et rose.

5000K ou D50 est loin d'être aussi «jaune» que les gens veulent bien le croire. C'est le blanc de référence interne de Photoshop.